31 LOGEMENTS ET LOCAUX D’ACTIVITES A AUBERVILLIERS (93)

 
11-BD.jpg
DJI_0163-BD.jpg
12-BD.jpg
DJI_0174-BD.jpg
4-BD.jpg
24-BD.jpg
16-BD.jpg
18-BD.jpg
17-BD.jpg
AUB-GIF new.gif
 
A3 PM 500.jpg
 

MOE : NZI Architectes (mandataires)
Axio ( économiste)
EVP ingénierie
WOR ingénierie

Photo : Juan Sepulveda Grazioli

ZAC Auvry Barbusse - AUBERVILLIERS
RT 2012 - H&E Profil A 
MOA : Immobilière 3F
Budget : 3 500 000 euros
SHON : 2500 m² 
LIVRAISON : Juin 2018

Diversité contextuelle

Dans un quartier en profond renouvellement, le programme de cette opération nous a permis de développer un projet complet d’habitat social collectif, du studio, T5 duplex, en variant les volumes et en apportant de la nature à la ville. Avec la présence de commerces en Rez-de-chaussée, l’ensemble urbain gagne encore en mixité de fonctions et offre ainsi au territoire une réponse variée, mieux adaptée aux besoins diversifiés de la population. L’opération se développe sur deux entités foncières bien distinctes: une parcelle donnant sur la rue Auvry, à caractère de ruelle et l’autre à l’Est, longe la rue Henri Barbusse, voie structurante et commerçante. L’implantation du projet découle de cette dualité.

Un bâtiment qui s’adresse à la ville et un bâtiment intermédiaire

Leur morphologie répond à un système reprenant le rythme et la trame des éléments existants. Sur la rue Auvry, pour le bâtiment A, à RDC, nous avons conçu un large porche traversant en continuité avec la faille qui mène au «Square Bordier » permettant des dégagements visuels depuis le cœur d’ilots et les logements vers ce square. Pour le bâtiment B, le hall d’entrée donne directement sur un patio végétalisé.
Sur la rue Barbusse, le bâtiment collectif C est conçu comme une rotule entre les 2 rues, se détachant du fonctionnement des bâtiments A et B. Le porche d’entrée est en percée visuelle sur toute sa profondeur. Le bâtiment est plus compact que le A et le B, répondant à une logique plus urbaine.

Diversité typologique

La répartition typologique propose 75 % de grands logements avec 11 T3, 10 T4 et 6 T2 2 T1 et 2 T5 pour un total de 31 logements.
Les grands logements sont traversants et possèdent tous une extension extérieure généreuse orientée au sud ou à l’ouest en prolongation des séjours. 50 % des salles de bains sont éclairées naturellement
Les salons et cuisines sont largement ouverts sur des espaces végétalisés, participant à l’exigence environnemental et paysagère du projet : c’est à dire minimiser les charges d’éclairage des logements, apporter une qualité d’usage et améliorer la ventilation.

Diversité des espaces extérieurs

Jardins Hauts, Jardins Bas et loggias filantes, génèrent des espaces privilégiés et peuvent être considérés comme extension du logement.
Afin de créer une profondeur du bâti, A et B sont pourvus d’un dispositif de double peau générant des terrasses, permettant de gérer les apports solaires en été (façade sud), et de retrouver l’alignement à la rue. De ce fait les espaces extérieurs créés, doivent présenter un caractère intime et protégé. Les logements à RDC, conçus comme des Maisons de Ville, disposent de grands jardins privatifs, assurant la convivialité; ceux à l’étage présentent des terrasses cotées cuisine. Pour le bâtiment C de larges balcons sur coeur d’ilot sont aménagés.